Que ce soit pour les adolescents ou les adultes, l’acné peut être un grave problème. Il existe de nombreuses formes d’acné, ainsi que plusieurs degrés de gravité. Les effets physiques, émotionnels et psychologiques peuvent se révéler dévastateurs, affectant la confiance de l’individu, l’image qu’il a de lui, ainsi que son estime personnelle, et ce, durant de nombreuses années. Bien que plusieurs formes d’acnés dites « douces » répondent bien aux produits de traitements OTC (« Over-the-counter », nom général donné aux médicaments disponibles sans ordonnances), des formes plus graves nécessitent des soins médicaux plus adaptés. Quel que soit le type, soigner une acné est très important, mais il est aussi essentiel de reconnaître un cas d’acné nécessitant une consultation auprès d’un dermatologue permettant un traitement efficace.

Trois raisons de consulter un médecin

    Il faut tenir compte de diverses choses pour décider de consulter, ou non, un médecin ou un dermatologue au sujet de votre acné :

  1. Éprouvez-vous des difficultés émotionnelles à cause de votre acné ?
  2. Quelle est la gravité de l’éruption cutanée ?
  3. Votre peau présente-t-elle des cicatrices lorsque vos lésions guérissent ?

Il y a de nombreuses autres raisons pour lesquelles il peut être sage de consulter un professionnel de santé, mais ces trois-ci englobent la plupart d’entre elles. Une acné sévère peut laisser des cicatrices à vie ; chercher une assistance médicale dès le début peut aider à réduire les effets de la cicatrisation. Bien évidemment, la meilleure manière de prévenir cette cicatrisation est de prévenir l’apparition de l’acné dans un premier temps. Des soins dermatologiques adaptés à votre peau ainsi que d’éventuelles modifications de votre régime alimentaire sont nécessaires pour contrôler les poussées d’acné.

Essayez déjà de modifier votre alimentation

Des études récentes ont montré que les allergies alimentaires peuvent contribuer à l’apparition des lésions cutanées, comme celles au blé, aux produits laitiers et à certains fruits. Une de ces études a démontré que les femmes consommant au moins trois verres de lait par jour peuvent avoir jusqu’à 22% de poussées d’acné en plus que les femmes ne consommant qu’un seul verre par jour. Ceci peut être dû aux hormones contenues dans les produits laitiers, mais certains dermatologues recommandent à leurs patients atteints d’acné kystique de fuir les produits laitiers et de préférer d’autres sources d’apports en calcium. La forme d’acné et le type de peau sont des facteurs importants pour définir le meilleur traitement.

Le cas de l’acné kystique, ou acné nodulokystique

Si vous êtes sujet à l’acné kystique, aussi dénommé acné nodulokystique, elle doit être prise en charge par un médecin. N’essayez pas de la traiter vous-même au risque de causer des lésions très douloureuses et des cicatrices sur la peau du visage, du cou, du dos et des épaules. L’acné kystique se reconnait par l’apparition de petites bosses ou tumeurs, sans points noirs. Parfois la lésion est emplie d’un mélange de sang et de pus, les boutons kystiques peuvent s’étendre sur plus d’un pore et ils sont enfoncés dans les couches profondes de la peau. Ce type d’acné doit être traité par un dermatologue aussi vite que possible, de plus, quelques modifications de vos habitudes alimentaires peuvent être nécessaires pour réduire ce type d’éruptions cutanées.

Consultez en cas de détresse émotionnelle due à votre acné

La détresse émotionnelle, comme par exemple l’anxiété sévère, la dépression ou la réclusion sociale sont aussi de bonnes raisons de se tourner vers une assistance médicale. Les personnes souffrantes d’acné sévère se sentent impuissante face à la situation, ceci est d’autant plus vrai pour un adulte, puisque l’acné est souvent associée à l’adolescence et doit donc disparaître passée un certain âge. Les cicatrices laissées par l’acné ont des conséquences à long terme, elles influencent souvent les choix d’une personne au niveau de son travail, de ses interactions sociales et de sa tenue vestimentaire. Un professionnel de la santé peut tout aussi bien aider une personne à restaurer sa confiance en elle qu’aider cette personne à se débarrasser de son problème d’acné.

L’acné peut entraîner des difficultés à se raser chez l’homme

Chez l’homme, l’acné sévère peut rendre le rasage difficile : il irrite les boutons et les lésions, peut irriter les cicatrices existantes et favoriser l’apparition de nouveaux foyers. Utiliser un bon rasoir, des crèmes à raser ou d’autres produits peuvent aider à limiter l’irritation et l’inflammation de l’acné, mais un professionnel de santé peut prescrire des crèmes et des médicaments pour les éliminer.

Quelle que soit votre acné, consultez un dermatologue

Consulter un dermatologue dès l’apparition des premiers boutons peut être une bonne idée, bien que vous ne soyez pas sûr qu’il s’agisse d’une forme grave d’acné. Même si des médicaments sur ordonnances ne sont pas nécessaires, un avis médical peut aider à choisir de bons produits pour la peau et une aide pour soigner son acné. Dans les cas graves, l’assistance d’un médecin est indispensable pour réduire les effets, traiter la cause et prévenir de futures éruptions.