Une peau gorgée de soleil est belle et saine. Pourtant, après les vacances, des poussées d’acné surviennent parfois. Voici quelques conseils pour les éviter.

Soleil et boutons : comment ça marche ?

Exposée au soleil, la peau brunit joliment grâce à la mélanine produite par ses cellules en réaction aux UV. Ce hâle appréciable s’accompagne d’un assèchement cutané permettant d’égaliser le teint et d’améliorer la texture de la peau. L’eau de mer et la disparition du stress agissent également dans ce sens.

Les peaux à tendance acnéiques sont donc provisoirement débarrassées de leurs boutons. Mais ceux-ci reviennent dès que l’exposition au soleil est interrompue. Ainsi, en rentrant de vacances, la couche superficielle de la peau est épaissie, provoquant une obstruction des pores de la peau. Le sébum accumulé, sans être évacué, entraine l’apparition d’imperfections.

Comment éviter les poussées d’acné liées au soleil

Il existe plusieurs règles de base permettant de profiter du beau temps en gardant le contrôle sur sa peau.

  1. Règle numéro 1 : Nettoyez
    C’est un principe de base à appliquer, que vous ayez de l’acné ou non, et que vous partiez ou pas au soleil : se laver la peau matin et soir permet de retirer l’excès de sébum et les impuretés. Pour ce faire, utilisez des produits non comédogènes, comme un savon doux au PH neutre ou légèrement acide. Un gommage effectué une fois par semaine contribuera à déboucher les pores obstrués. De même, évitez temporairement de mettre du fond de teint aidera la peau à mieux respirer.

  2. Règle numéro 2 : Protégez
    Comme les autres types de peaux, celles acnéiques doivent être protégées du soleil qui peut entrainer un vieillissement prématuré ou un cancer. Optez pour une protection peu grasse et à indice élevé. Préférez donc les crèmes non-comédogènes à base d’eau plutôt que d’huile. Après l’exposition, vous pouvez également aider à la cicatrisation et à la restructuration de l’épiderme agressé, en appliquant un gel à l’aloe-vera ou une lotion à base de cuivre ou de zinc.

  3. Règle numéro 3 : Hydratez
    La sécheresse provoquée par le soleil peut-être évitée en utilisant une crème non-comédogène et légère pour ne pas étouffer la peau. Ainsi la peau est assouplie ce qui évite l’accumulation du sébum. Boire beaucoup d’eau est également recommandé pour préserver l’équilibre hydrique de la peau

    Traitements contre l’acné et soleil: gare à la photosensibilisation

    Certains traitements contre l’acné à prendre oralement peuvent créer une photosensibilisation, c’est à dire fragiliser et irriter la peau ce qui la rend particulièrement vulnérable au soleil et sujette à des réactions et allergies.
    C’est le cas par exemple du Roaccutane, ou des antibiotiques à base de tétracyclines. Il est donc recommandé aux personnes prenant ces médicaments de ne pas s’exposer ou d’appliquer fréquemment de l’écran total (au moins sur le visage).

    En revanche, les traitements locaux ou à base d’hormones comme le Diane 35 peuvent être continués en association avec un photoprotecteur.