Désordre chronique des glandes sébacées, l’acné se caractérise essentiellement par des boutons, points noirs, kystes, abcès et parfois des cicatrices d’acné. Cette maladie de la peau concerne hommes et femmes, principalement durant l’adolescence. L’acné touche surtout des personnes avec une peau grasse, se retrouve sur le visage, le cou, le dos, les épaules… Les formes les plus répandues de l’acné sont souvent dues à l’hérédité et à des problèmes hormonaux.

Quels sont les différents types d’acné?

L’acné débute de la même façon chez tout le monde, mais évolue différemment selon les individus. La maladie commence par une petite lésion (ou comédon) dans un follicule rempli de graisse et de bactérie sous la surface de la peau, puis évolue en une inflammation. Plus la peau produit de graisse, plus les bactéries se développent dans le follicule. La surface de la peau qui entoure ce follicule devient de plus en plus inflammée, les globules blancs essayant de combattre ces bactéries envahissantes.

On diagnostique deux types possibles d’acné : l’acné inflammatoire et l’acné non-inflammatoire

  1. L’acné sans inflammation

    • L’acné avec des comédons fermés : Si le follicule infecté demeure sous la peau, on considère qu’il s’agit d’un comédon fermé, caractérisé par des points blancs.
    • L’acné avec des comédons ouverts : si l’inflammation se répand et apparaît à la surface cutanée, il s’agit alors d’un comédon ouvert. Ce n’est pas une mauvaise hygiène corporelle qui crée une apparence noiratre, mais une accumulation de mélanine. C’est ce qu’on appelle communément un point noir
  2. L’acné avec inflammation

    • La papule : elle apparait sur la peau sous la forme d’un petit bouton rosé. Elle est souvent une simple étape avant de passer à une lésion inflammée.
    • Le pustule : il s’agit d’une petite lésion inflammée, contenant du pus. Malgré un aspect central blanchâtre, il contient peu de bactéries.
    • Le kyste : c’est une lésion enfouie profondément sous la peau, et remplie de pus. En raison de leur forte inflammation, le kyste peut être très douloureux. De plus, il laisse souvent des cicatrices d’acné assez profondes.
    • L’acné conglobata : cette acné est rarement présent sur le visage, mais plutôt sur la poitrine, le dos et les fesses. L’acné conglobata comprend des kystes et des pustules.

Quels sont les symptômes de l’acné?

Les symptômes les plus répandus de l’acné sont, comme chacun peut le voir, des boutons rouges persistants sur la peau. L’inflammation gagne ces boutons qui se remplissent de pus. On retrouve ces boutons sur plusieurs parties du corps : le visage est le plus visible, mais l’acné se trouve aussi sur la poitrine, le dos, les épaules…
L’acné peut se présenter sous la forme de boutons noirs, de points blancs, de pustules (qui eux-mêmes se développent à partir des points blancs et noirs).