L’acné est, probablement, la maladie de peau la plus répandue chez les adultes comme chez les adolescents. L’apparence physique n’est pas le seul élément affecté par l’acné, en effet beaucoup de personnes ressentent également des effets psychologiques. Souvent des personnes vont éviter toutes interactions sociales du fait du sentiment d’insécurité qu’elles ressentent. L’apparence est très importante dans nos sociétés modernes. Elle a un impact sur la perception qu’ont les autres de nous, leur jugement, et surtout un impact sur la propre estime de soi. Pour les adolescents en particulier, le stress créé par cette pression sociale peut causer une faible estime de soi et affecter son image de manière durable, parfois même l’âge adulte atteint. L’intégration sociale durant les années de l’adolescence est bien plus importante qu’à n’importe quel moment de la vie. Alors que se passe-t-il si une personne subit une altération physique telle que l’acné ?

Pourquoi l’acné a-t-elle un impact psychologique si négatif?

Durant l’adolescence, les gens commencent à développer une forte estime de soi. C’est le moment de la vie où l’individualité de chacun commence à ressortir, mais également un moment où la conformité sociale est très importante. Il n’y a aucun autre moment dans notre vie où l’intégration sociale est aussi primordiale. Des études ont montré que les effets psychologiques de l’acné peuvent conduire à la dépression, l’anxiété sociale, le renfermement et d’autres troubles. Quand un adolescent souffre d’un cas défigurant d’acné, son estime est profondément touchée, et cela ne s’en va pas facilement. Beaucoup d’adultes composent avec les effets psychologiques de l’acné, se sentent laids, observés, et indésirables bien après avoir quitté l’adolescence.

Il existe un autre facteur qui peut affecter l’estime de soi des adolescents : un préjugé courant dit que l’acné est causée par le manque d’hygiène. Non seulement c’est faux, mais cela contribue encore à aggraver l’anxiété sociale. L’acné est principalement liée à l’activité hormonale, et pas à l’hygiène personnelle, mais cette perception peut jouer dans l’image que les gens ont d’eux, adultes comme adolescents.

Que faire pour prévenir les troubles psychologiques et les dommages émotionnels liés à l’acné ?

La première étape pour améliorer son estime est de comprendre les causes de l’acné, et de passer par les étapes nécessaires pour prévenir les éruptions d’acné. Les cas mineurs peuvent être gérés par plus de soins de la peau, et parfois par l’élimination de certains aliments, cela pouvant être un facteur d’acné. Il a été montré que les allergies alimentaires peuvent parfois causer de l’acné. Une acné plus sévère requiert généralement une intervention médicale. Quel que soit le chemin que vous choisissez, être préventif est le meilleur moyen de s’en protéger, et cela aide son estime personnelle.

Parfois les régimes peuvent jouer un rôle dans l’apparition d’acné, plus chez les adultes que chez les adolescents. Certains aliments peuvent influencer l’acné, en raison d’allergies ou d’une sensibilité naturelle à certains groupes d’aliments. Pour ceux qui sentent que leur problème d’acné s’aggrave lorsqu’ils consomment un certain aliment, essayez de l’éviter pendant quelques jours. Si le problème s’améliore, alors il vous faudra éviter cet aliment ou consulter un dermatologue pour un test d’allergie. Si l’acné est liée à une allergie alimentaire, celle-ci ne partira pas en quelques temps. Cela peut nécessiter des changements permanents dans l’alimentation.

Utiliser du maquillage et des anti-cernes pour dissimuler son acné

Les anti-cernes peuvent être un moyen efficace de cacher les dégâts causés par l’acné. Les dermatologues procurent du maquillage et d’autres accessoires pour la peau permettant selon eux de cacher et de guérir à la fois. Quelle que soit la meilleure méthode, n’ayez pas peur d’essayer des méthodes plus tropicales, mais évitez celles contenant du pétrole ou des huiles fossiles dans la préparation. L’acné est causée par un blocage des pores de la peau, donc de forts anti-cernes risquent d’aggraver le problème.

Pour ceux qui souffre d’anxiété ou de dépression, il est toujours préférable de parler de ces problèmes avec un médecin. Il peut y avoir d’autres facteurs derrière l’acné, et un médecin est équipé pour vous diagnostiquer et pour traiter le problème. N’ayez pas peur de rechercher de l’aide pour vaincre votre acné ou pour les troubles émotionnels que cela vous cause.